Écrire

Les Mots n°6

Tu es là et pourtant je l’oublie parfois. Je me suis habituée à cet estomac fainéant, ces articulations rouillées et un sommeil souvent perturbé. Tu es là, maintenant je te perçois au creux de moi. Et pourtant, j’en doute encore. Je me dis que ces coups sont peut être mes viscères qui me jouent des tours. Ta présence est encore discrète. Je suis déjà à la moitié de notre cohabitation et cela se voit à peine. J’y crois sans y croire car c’est une expérience que je n’imaginais pas si spirituelle. Certain-e-s parlent de magie, je parle de divin. Je marche dans la rue et je réalise chaque jour que je ne suis pas seule. Mon corps t’accueille, te berce et te nourrit. C’est biologique, mais je me répète tous les jours que c’est bien plus que cela. Comme l’ombre sur cette photo qui me suit au coeur de la nuit, tu es cette Lumière discrète qui s’apprête à éclairer nos vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *